France à droite toutes ? Il n'y a pas pire sourd que celui qui n'a pas voulu entendre !

A présent l'important ? Faire la chasse au gaspillage !

Les deniers publics ? C'est tout un chacun !

L'autre jour, un supérieur hiérarchique se plaignait d'une France, disait il, devenue 'fainéante', irrespectueuse et extrémiste...Je lui répondis que la France, c'était nous : Lui, moi, les stagiaires, qui, sur cette session étaient à 75% enfants issus de l'immigration (nés en France ) ;

NOUS qui incarnons la France d'aujourd'hui, nous qui avons mis au monde les enfants qui gouverneront la France demain !

Autrement dit, si telle était devenue la France (ce que je ne crois pas), il fallait nous interroger en tout premier lieu sur nos valeurs, notre concept de la démocratie, du savoir vivre à la Française...

Après tout, si la France a changé ces dernières années, qui en porte sa part de responsabilité ?

C'était risible, si on considère le fait que cette personne dirige un centre de formation en 'remplissant' les salles à tout prix...avec l'aval de pôle emploi, aubaine pour en sortir quelques uns des statistiques..

.Bon cette personne est dans son rôle (société commerciale), mais quand même Pôle emploi, là, a exagéré !

A la finale, les stagiaires mal aiguillés (certains)... sciemment présents car la formation est rémunérée (et ne manquent pas de le faire savoir sans vergogne), ne s'investissent pas et attendent la fin du mois : salaire ( petit, certes, mais salaire de même), puis, à la fin de la formation, c'est pile ou face !

S'en fichent car ils et elles enchaîneront sur une autre formation (niveau au dessus) et bien entendu rémunérée encore (dans le cas contraire, ils et elles n'iront pas)

A quand le refus catégorique/ Pôle emploi de financer une deuxième formation à la même personne, si elles ne sont pas espacées d'au moins 5 années ?

Quand même, Il y a assez de chômeurs et certains plus motivés que d'autres, chacun son tour !

Faut que tous aient une chance de se former et il appartient aux conseillers de chasser les imposteurs...quelle qu'en soit la raison, qui, elle relève parfois des compétences d'un psy. d'une assistante sociale...etc.

A quand des conseillers spécialisés à Détecter les réelles motivations d'entrée dans une formation donnée ?

Ce premier 'tri' est capital si on veut stopper l'hémorragie des formations 'fourre tout' qui ne déboucheront jamais sur un emploi...Même si on embauche dans le domaine !

La formation est nécessaire, certes, j'en sais quelque chose, mais la formation a un coût aussi et tant qu'à faire, il serait judicieux de sélectionner les candidats avec beaucoup plus de rigueur et de professionnalisme.

A ce rythme là, on professionnalise des étudiants-assistés et on aura toujours autant de postes vacants dans le service à la personne. Non faute de diplômés mais faute de motivation à rentrer dans la vie active...Et on généré des formateurs stressés, à bout de souffle par tant de laisser aller collectif. Le non sens carence nos neurones croyez le bien!

Retour à l'accueil