Création d' d'Entreprise

Le Chômeur qui souhaite créer sa société,

et ce, quelque soit le statut juridique choisi, devra,

  • être dans le secret des instances,
  • juriste,
  • soit un casse cou coucou coucou... Nom de nom ! Mauvais sang, mais Où est le Choc de simplification ici ? Rencontrer un conseiller ? Très difficile, c'est à dire, plusieurs mois d'attente ! Bénéficier d'un Seul interlocuteur ? Bah non, c'est au gré des CDD et autres contrats aidés ! Rencontrer un conseiller qualifié en création d'entreprise...c'est à dire sachant répondre clairement aux questions hautement louables du chômeur futur chef d'entreprise ? Mission Impossible ! Et puis d'ailleurs, s'il possédait réellement des compétences dans ce domaine précis, il serait dans son entreprise, non ? Peut être est-ce un conseiller en reconversion : ex chef d'entreprise devenu conseiller ? La reconversion professionnelle en marche arrière est à la mode ces dernières temps. Oui, mais dans ce cas, s'il se retrouve conseiller Pôle emploi, c'est que son entreprise a échoué, et là, ce n'est pas rassurant pour vous, futur chef de rien du tout... Bon, passons... La superstition n'est pas de votre monde ! Quand enfin vous avez réussi, à force de ténacité, c'est à dire que, très motivé, vous lâchez pas l'affaire, et harcelez le petit staff PE, qui, déjà sur les rotules, déambule les yeux cernés et les semelles déglinguées. Rien d'étonnant vu la rencontre quotidienne de la détresse humaine, et face aussi à leur propre précarité, souvent … Donc, enfin, vous êtes en entretien avec un conseiller : Autrement dit, Face à un humain qui s'en fiche de votre projet de création, lui il veut juste savoir si votre CV est rédigé et à combien d'employeurs vous l'avez envoyé, le reste, il peut rien pour vous ! C'est pas qu'il veut pas, mais là, le prochain entretien attend...La langue vous en tombe sur les genoux !
  • mille et une questions, vous lui posez.............
  • mille et deux questions restent sans réponse ! Son unique Solution ?
  • Attendre que les crédits se débloquent pour suivre un accompagnement personnalisé à la création
  • lire le site l'APCE (APCE, agence pour la création d'entreprises)
  • aller sur le site du CCI ....Non mais Cà va pas, le CONseiller ? A- t-on l'air aussi niais que cela; perdu, peut être, enfin c'est certain...... Nom de nom, toutes ces solutions de misère, Vous, créateur en herbe, vous les avez déjà explorées depuis belle lurette......... étant donné le temps d'attente pour rencontrer UN CON-seiller, bah dis donc, si c'est ce genre de conseiller qui validera le projet d'entreprise ; Les créateurs ont du mouron à se faire. Bon passons, consciencieux par dessus tout l' APCE, vous y retournez, on se dit qu'on a pas bien lu, pas compris, quelque chose a pu nous échapper... Oui, tout plein d'informations beaucoup d'informations, Ok, on lit, on assimile, on note, on cherche, on analyse, on reprend, on photocopie, "on" vous, on nous, on i,l on elle, on ils ou elles ... PUIS, l'info la plus importante, celle qui vous rendrait autonome dans votre recherche d'élévation sociale.......fuiiii ! Absente !
  • Où trouver l'imprimé pour l'ACCRE afin d'avancer dans le processus plus rapidement ?
  • Où et comment obtenir l'ARCE ?
  • COMMENT FAIRE POUR BENEFICIER DES 50% DES PRESTATIONS A LA CREATION ? Réponse noir sur blanc : Veuillez vous rapprocher de votre conseiller ; Là, OH, Vous vous étranglez littéralement et criez sur votre vieil ordinateur qui n'y est pour rien, bien entendu et vous le savez pertinemment mais impossible de vous arrêter de le secouer tel une âme en peine. QUEL conseiller ? De quel conseiller on vous parle ?
  • Celui qui attend le déblocage des crédits, celui qui sait pas, celui que vous venez juste de quitter après six mois d'attente ?! M'OUAIS ce lui là même ! Pas de bol cher futur patron de pas grand chose ! Retour à la case départ ….
  • Pôle Emploi ? C'est comme à la poste : Vous écrivez, vous payez,vous envoyez, mais en cas de perte, il n'y a pas de responsable. Uniquement un perdant : VOUS !
  • Des sites, du bla bla, des informations ...Oh çà oui, M'dam, M'sieu......Trop d'information tue l'information et sclérose les meilleures volontés !
  • Arrêtons les Lois, passons à l'Action

Et si les grands n'existent que parce que nous sommes à genoux ?

Retour à l'accueil