Quand Un aspire à la solitude pour échapper à la dépendance, et l'Autre aspire à la compagnie pour échapper à la solitude, les Deux sont faits pour se rencontrer. Cathy Neves

Quand Un aspire à la solitude pour échapper à la dépendance, et l'Autre aspire à la compagnie pour échapper à la solitude, les Deux sont faits pour se rencontrer. Cathy Neves

La dépendance est l'Incapacité pour une personne à accomplir seule les gestes de la vie quotidienne.

Est dépendant celui qui n'est pas autonome. La dépendance s'oppose à l'autonomie !

;o) Mais, n'est-on pas toujours dépendant d'une situation, de quelqu'un, quelque chose... ?

On considère qu'il existe plusieurs dépendances :

--Physique, Une personne qui est dans l'incapacité de se déplacer, à s'adapter aux différentes situations rencontrées, à réaliser les gestes de la vie quotidienne, sans aide, on peut considérer que cette personne est en état de dépendante physique.

Rappel pour les étourdis ou fainéants qui survolent les écrits de mon blog :

Une Incapacité = déficience qui donne lieu à un degré d'invalidité qui engendre une baisse de performance dans les activités de la vie quotidienne.

Rappel : Déficience = Altération d'une structure ou d'une fonction physiologique , psychologique ou anatomique. Cette déficience peut provoquer une incapacité , qui, dans un milieu social donné, pourra entraîner un désavantage ou un handicap.

Rappel : Handicap = déficience ou incapacité qui limite ou interdit l'accomplissement d'un rôle normal. C'est à dire, en rapport avec l'âge ,le sexe ,les facteurs socioprofessionnels et culturels. Le désavantage quant à lui, correspond à l'aspect situationnel du handicap.

--Psychique, Une personne qui n'a pas un comportement et des règles de conduite librement choisis, peut être considérée en état de dépendance psychique.

--Sociale, Une personne qui ne peut pas maintenir une vie sociale, une ouverture sur le monde, des liens avec sa famille, ses amis, s'adonner à des loisirs... Une personne qui ne peut subvenir à ses besoins par ses propres moyens (pas de ressources / RSA) est de fait, en étant de dépendance sociale: Besoin des deniers de la collectivité pour vivre. La dépendance peut être : Temporaire ou Permanente. Les causes de la ou des dépendance sont diverses : maladie, accident, handicap...

Quelques conséquences de la dépendance :

- -Abandon du domicile pour la vie en établissement

-- Trouble de la vie affective

--Risque de Maltraitance subit par la personne

-- Modification du comportement de l'entourage

Conclusion

Physique, psychique ou sociale,

temporaire ou permanente,

lorsqu'un être humain est en étant de dépendance,

la société, (nous, vous et moi) devons mettre en place des actions pour pallier à la dépendance subie par la personne.

Ceci est essentiel.

Professionnels du Lien et du prendre Soin : AMP, Je m'adresse ici à ceux qui n'ont rien oublié quant à l'essence et le cœur même de ce beau métier, malheureusement en voie disparition. Et savez quoi ? Tué par leurs propres représentants, car, à l'image de l'humain, celui qui imite l'autre, ne croit pas en lui, perd son âme.

Donc, AMP vous savez que votre compétence est l'accompagnement personnalisé : Connaissance de la personne = Aide adaptée !

Nous devons savoir Observer afin repérer tout changement et identifier le moindre signe : mécontentement, détresse, douleur...Être en mesure de mesurer les risques liés une situation donnée et être en capacité d'analyser cette situation au regard des habitudes de la personne...de son état habituel si vous préférez.

Observer, identifier, mesurer, analyser, sont des compétences qui font appel à notre discernement Discernement + Connaissance de la personne = Agir juste !

Autrement comment juger du caractère 'normal' ou 'urgent' d'une situation donnée...Et en conséquence savoir quand il faut alerter ?

Lorsque nous accompagnons les personnes dépendantes, il faut garder à l'esprit l'individualité de la personne en état de dépendance :

-Droit de tout individu à faire des choix.

-Malade, âgée, handicapée, le maintien du lien social est indispensable à l'équilibre et à l'épanouissement de la personne.

-L'autonomie, aussi subjective soit elle, ne disparaît pas dans les situations de grande dépendance. Bien au contraire, elle devient essentielle et permet de maintenir le respect et la dignité de chaque personne soignée.

--Autonomie juridique = Capacité pour une personne à gérer ses biens et affaires, à prendre des décisions et assumer pleinement les conséquence de ses actes. Toute personne majeure possède donc cette autonomie juridique.

La maladie, le handicap et la vieillesse ne doivent pas entraver ce droit si la personne soignée possède les autonomies psychique et sociale.

Cependant, dans certaines situations, des personnes sont rendues vulnérables par l'altération de leurs facultés mentale et ne sont plus capables de prendre des décisions.

La loi sur la protection juridique des majeurs définit 3 régimes de protection juridique pour ces personnes dites " incapables majeurs" (horrible expression, n'est ce pas ?):

1) Mesure de Protection = Sauvegarde de Justice.

2) Curatelle= Régime de protection temporaire : la personne est libre pour certains actes et doit être assistée par un tiers.

3) tutelle = Régime d'incapacité complète qui concerne les personnes qui ont besoin d'être assistées en permanence pour tous les actes de la vie quotidienne.

A réfléchi/ j'en ai déjà parlé sur ce même blog / Un état de dépendance, périodique ou chronique, à des substances mais aussi à des comportements.

Voilà, un post de plus,

informatif synthétisé, pour ne pas se noyer et aller à l'essentiel...

Offert encore une fois, et ce depuis plusieurs années, par votre humble servante du Web gratuit.

Merci pour vos clics sur les pubs

Cathy Neves

Retour à l'accueil