Petite piqure de rappel

Petite piqure de rappel

Quels sont les employeurs ?

Le secteur associatif, les communes et le secteur hospitalier sont les principaux employeurs des quelques 53 000 aides médico-psychologiques en fonction.

Où s’exerce le métier ?

Ils exercent leur activité dans tous les établissements accueillant des personnes âgées ou handicapées : 

instituts médico-éducatifs ;

▫ maisons d’accueil spécialisées ;

▫ établissements et services d’aide par le travail (ESAT) ;

▫ hôpitaux généraux ou psychiatriques ;

▫ maisons de retraite médicalisées…Ehpad

Quels sont les débouchés ?

Quelque 86 % des aides médico-psychologiques exercent dans le secteur privé associatif. Certains néanmoins travaillent dans le cadre de la fonction publique territoriale ou hospitalière.

Quelles sont les possibilités d’évolution de carrière ?

Les aides médico-psychologiques peuvent, s’ils le souhaitent, entamer une autre formation du secteur social en bénéficiant d’allègements de formation ou de dispenses de domaines de formation :

dispense de 5 des 8 unités de formation préparant au DEAS ;

▫ allègement sur 3 des 6 domaines de formation préparant au DETISF ;

▫ allègement sur les 4 domaines de formation préparant au DEME ;

▫ allègement 1/3 de la durée de la formation préparant au DEES après 5 ans d’expérience professionnelle

L’aide médico-psychologique (AMP) accompagne au quotidien les personnes âgées, handicapées ou en difficulté sociale. Il réalise à leurs côtés les gestes de la vie quotidienne (coucher, lever, toilette, habillage, repas, déplacements...). Il peut ainsi aider une personne tétraplégique à faire sa toilette, stimuler la mémoire d’une personne âgée ou encourager un enfant handicapé à s’exprimer…

À travers l’aide concrète qu’il apporte, l’AMP doit établir une relation de qualité pour répondre à l’isolement des personnes handicapées ou dépendantes et essayer d’appréhender leurs besoins et leurs désirs afin de leur apporter une réponse adaptée. Il a un rôle d’éveil, d’encouragement et de soutien de la communication et de l’expression. Il organise des activités adaptées à la personne.

Un travail d’équipe L’aide médico-psychologique travaille généralement dans les établissements ou services qui accueillent les personnes âgées ou handicapées, en particulier dans les structures accueillant des enfants handicapés.

Le diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique (DEAMP)

---Les aptitudes pour s’engager dans la formation----

  • Goût du contact (impératif)
  • Capacité d’un engagement non verbal (là c'est pas donné à tous, faut choisir le public...)
  • Intérêt pour les problèmes humains et sociaux rencontrés par les personnes gravement handicapées ou dépendantes (impératif)
  • Capacité d’écoute (bah oui)
  • Bonne résistance à la fatigue (aie aie aie)
  • Goût du travail en équipe (cela s'apprend)
  • calme (faut assurer)
  • patience (cela s'acquiert)
  • Bon équilibre psychologique (impératif)

Allègements et dispenses, Pour les titulaires du :

▫ diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale ;

▫ diplôme d’Etat d’aide-soignant ;

▫ diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture ;

▫ BEP carrières sanitaires et sociales

ou BEP accompagnement, soins et services à la personne;

▫ BEPA option spécialité service aux personnes ;

▫ CAP petite enfance ;

▫ BAPAAT (diplôme de l’animation) ;

▫ diplôme d’Etat d’assistant familial ;

▫ titre assistant de vie ;

▫ CAPA services en milieu rural.

Durée et contenu des études

Accès à la formation sur concours : ECRIT et ORAL

La formation est répartie sur une durée de 12 (si en poste) à 24 mois.

L’examen se décompose en 6 domaines de certification en lien avec les 6 domaines de formation (3 épreuves écrites et 3 oraux : Bah oui, çà rigole pas)

  • 24 semaines de stage pratique.
  • 495 heures de formation théorique réparties en 6 domaines de formation :
  1. ▫ connaissance de la personne : OUI, de la BIO, l'AMP en a aussi, mais à la différence de l'aide soignante, nous apprenons les systèmes et leur fonction sans jamais perdre de vue la globalité de l'humain au niveau psychologique; Ceux qui n'apprécient pas le questionnement et le décorticage, s'abstenir.
  2. ▫ accompagnement éducatif et aide individualisée dans les actes de la vie quotidienne: Bien entendu puisque le quotidien est notre pain ;o)mais contrairement à l'AS, c'est un quotidien où la notion d'échanges et de temps ont un sens au bénéficie d'un meilleur être de la personne quantifiable et vérifiable.
  3. ▫ animation de la vie sociale et relationnelle : naturellement, la journée n'est pas uniquement dédiée au boulot pur et dur mais est composée de périodes de détente, jeux, sorties, sport...aussi !
  4. ▫ soutien médico-psychologique : Oui, c'est le socle du métier
  5. ▫ participation à la mise en place et au suivi du projet personnalisé : beaucoup d'écrits et système de tuteurât appliqué dans toutes les structures qui accueillent des personnes avec déficiences : synthèses, analyses, propositions...Créativité bienvenue !
  6. ▫ communication professionnelle et vie institutionnelle : réunions, évaluer, réévaluer, ajuster, argumenter...c'est un métier ...inutile d'essayer si la prise de parole et de responsabilité partagée, c'est pas votre truc. Ce diplôme est accessible par la voie de la validation des acquis de l’expérience Dossier à retirer auprès de l’ASP Délégation VAE - Service recevabilité 15, rue Léon Walras 87017 Limoges Cedex 1 Centre d’appel : 0810 017 710 http://vae.asp-public.fr
Retour à l'accueil