Prévention Santé Environnement

Prévention Santé Environnement

Beaucoup d'Apprenants CAP PE ont du mal à comprendre pourquoi la PSE dans ce référentiel. C'est vrai, ici pas de couche culotte, ni de 'areh...areuh...

Heureusement...Ouf, échappée belle pour la Formatrice...Instant de repos bienvenu

Par esprit de lucidité, je dis à ceux là, qu'ils en ont carrément besoin de la PSE

Au vu des attitudes irrespectueuses, du manque de solidarité entre collègues, de maigre compréhension de l'autre, du vide pédagogique vis à vis des enfants accompagnés...

Et que dire de leur hygiène de vie ?

La 'fumette' à toute heure...la drague in-cons-ci-ente...la totale ignorance des risques pris...

Après, il est vrai que je ne suis pas bon juge. A leur âge, je n'avais, ni le temps, ni l'argent pour me noyer dans des fumées plus ou moins illicites. Si alors je me sentais défavorisée, je constate qu'en fait c'était un bienfait qui m'a épargné des vices interdits. Et que dire des pays Européens qui légalisent et d'autres qui pénalisent ? Cohérence réclamée ici aussi aux Euro-Députés

Difficile ensuite de demander aux Formateurs de transmettre des informations...Contradictoires sur le terrain...

Bref, pour les stagiaires qui possèdent un minimum de perspective professionnelle, d'esprit d'initiative, d'intérêt pour l'environnement qui l'entoure...

Tout simplement du respect, à commencer par le respect de soi même. ..Alors les 4 modules de la PSE (Epreuve Professionnelle EP 2), saura les intéresser au delà de toute espérance et ils ou elles auront envie d'aller plus loin dans leur apprentissage du 'vivre en société : Vivre pour Soi, avec les Autres, pour un mieux Être Collectif.

Rien de plus gratifiant pour un Formateur. Et ma foi, ceci n'est pas événement rare dans cette formation. Disons que, sur 30 apprenants, la moitié sait pourquoi elle se trouve ici et pas ailleurs.

C'est pas mal.

Partant du principe, que les 'comportements' positifs sont contagieux. ...l'espoir est grand. Oui, c'est vrai, l'inverse est aussi vrai, mais étant optimiste au delà du raisonnable, je pense que le 'bien' (comportements et attiudes humaines dignes et éthiques) vainc toujours.

Dans la Formation AMP, l'analyse de la pratique n'était pas éloignée. Les cours sur l'Éthique et la conscience de l'autre non plus.

Avec le CAP, le côté 'psychologique' est remplacé par l'analyse concrète (du terre à vivre comme je dis). Autrement dit, personne ne peut échapper par des prouesses 'philosophiques' et autres joies joliment abstraites et /ou créatives.

Alors, que fait la Cathy dans ce bateau...Non, pas à la dérive. ..J'ai entrepris d'apprendre à nager.

Et van Dieux, que c'est dur parfois.

Au cas où vous n'auriez pas saisi, Les Modules de la PSE, préparent le citoyen à analyser le vécu de façon rationnelle, à mesurer les risques, quantifier les bénéfices, et proposer des solutions équitables pour chacune des parties concernées.

En matière de 'points' à l'examen, La PSE pèse un coefficient d'1 point.

Autrement dit, quasiment impossible de ne pas l'obtenir.

Et, si par inadvertance, pareil événement se produisait, cela ne ferait pas grande différence à la finale ?!?💇 Donc, inutile de se torturer les méninges comme pense l'autre moitié.

Désespérant ?

Plus en ce qui me concerne, car j'ai compris depuis un temps déjà qu'un formateur ne possède une marge de manoeuvre confortable qu'auprès des bonnes volontés innées (rare) ou volontaires et qu'il ne sert à pas grand chose de transmettre à celui qui n'est pas prêt.

Avec cette prise de conscience, mon esprit s'est allégé, mes priorités redéfinies, et ma responsabilité recentrée sur l'essentiel.

Encore heureux que vieillir apporte un peu de sérénité Néanmoins, preuve à l'appui, ce n'est pas acquis pour tous.

Merci à vous d'avoir lu cet article

Retour à l'accueil