' Lors de Vacations de nuit en Ehpad, J’ai cru, hé  oui, encore une fois, cauchemarder...J'en aurais pleuré, mais, sachant que je ne faisais que passer... j’ai rit.    

Horaires : 19h30-7h30

Équipe: 1 personne : Moi en l’occurrence. 

Missions : 9 couchers soit dit en passant 'faciles', entre 19h30 et 22h, suivis de l'immuable distribution des cachets et naturellement...les fameuses tisanes ( chaudes, svp, surtout en hiver, il n'y aura aucune indulgence.)

Ensuite, préparation du chariot soins : Matériel necessaire aux changes, paramètres  et premiers secours.

Allez Cathy 💩Tournée des chambres + réponse aux appels et accueil des intervenants extérieurs : Visiteurs qui partent tard et qu’il faut raccompagner afin de verrouiller’ les portes derrière leurs fesses, pour  la sécurité des miennes (pardon, c'est plus fort que ma raison)...sans compter les membres des familles qui sont dépressifs ou culpabilisés ( voire les 2), et que je me dois d'écouter et rassurer...

Oh, çà me plaît du Tonnerre mais le problème c'est que...

Je suis presséeeee....😲😲😲

Il est time : Distribuer les Médoc, génial lorsque vous devez dévaler 3 étages pour venir réceptionner ( bah ouais = pas d'ascenseur= au cas où l'appareil tombe en rabe)

Pire ? Le Médecin, à qui on doit obéissance et qui ne manque pas d’en user : Sortez moi le dossier, cherchez moi çà sur l’ordinateur...(et le svp ou le merci = jamais...nous, les soignants, on en crève de cette mésestime massive)

Punaise ! Hé Doc. j'suis PAS vôt. secrétaire !

A bien y réflechir, le Doc. me prend plutôt pour sa servante. Et qui peut me dire POURQUOI le doc. me regarde même pas quand il s'adresse à moi ?

Tous toqués - malades ces docs. à  la con.

Du coup, les couchers prennent du retard puisque vous

(je en l'espèce) 

ne pouvez passer le relais...

Autrement dit, je galèreeeeeeeee.

Et le RETARD équivaut à des mécontentements de la part des personnes : Sonnette, téléphone, cris, insultes...

Le nightmare, quoi !😱 C. Hallooween, mais quand même,  allons...quoi.

A force de les nommer 'patients', on oublie qu'ils ont leurs limites, et que patients, certains ne le sont pas du tout.

Lorsque, enfin, tout le monde a eu sa tisane, ses petits mots rassurants, est changé (comprenez les fesses au propre), prit les cachets (comprenez sédatifs) et tutti quantiiiiiiiiiiiii

 Hei, toi, l'Aide Soignante de service, t'as pas le temps de méditer ! Allezzzz, plus vite.

La Cathy😠débute les tâches annexes’ : Ici j’avais à nettoyer les salles entièrement avec des produits spécifiques : Meubles, sol...tout en répondant aux urgences cela va de soi, monter et descendre 3 étages, car, interdiction formelle de prendre l’ascenseur au cas plus que probable, où l'appareil tomberait en panne, ce qui arrive souvent...

Bah, oui, comme tout ascenseur qui se respecte, de préférence la panne survient la nuit et /ou le Week end...Enfin, les collègues à guéris savent de quoi je parle. 

👌Ah sainte mère !

Où EST passé l'ASH dans cet Ehpad de nuls ?  Merde allors, la coupe budgétaire,  ici est drastique. J'comprends mieux le recours à l'interim ... A vouloir économiser plus que de raison, on dépense encore plus.

 Ah l'aurais pas volée ma paie.

 Pas moins de 3 rondes où je dois vérifier les 50 chambres  (49 en fait ) 

Les petits malins, à une près il faudrait être deux ce soir...

Courage Cathy,  toujours  le même quota de petits bobos’ à panser et rassurer...

Quand ce n’est pas un décès à gérer...

Et puis toujours des draps à changer...   

Au milieu de tout ceci, je suis supposée prendre une pose et me restaurer !?!

😝Remarquez vu le plateau infect que l’on m’a laissé, franchement pas faim..

Par contre, quelle soif mazette !

  VIVE LE CAFÉ...

j’en avale des litres et m’acharne sur les mars’ que j’ai apporté.

Bonjour la ligne si je devais prendre racine sur ce poste.

Aussi, lorsque l’alarme se déclenche,  alors là, je me dis que j’overdose.

AU SECOURS Seigneur !

Les insomniaques n'ont pas hésité (qui m'a dit qu'ils étaient tous sédatés, déjà  ? Afin que je l'étrangle  à la fin du service : Déambulation quant tu les tient, zinzin je deviens !

Conseil d'amie à tous ceux que l'aventure du travail de nuit tenterait : Bien se faire expliquer la procédure, car lorsque l'alarme incendie se déclanche = panique à bord=Sauve qui sait. 

😧 Ouf !

Fausse alerte pour cette fois : 20 minutes plus tard, après avoir suivi scrupuleusement le protocole, vous savez, vous devez lire :

-petit 1,

-petit 2 ,

Et ainsi de suite...

jusqu’à petit 10,

et il faut exécuter à la lettre ce qui est écrit...étape par étape !

Sinon, faudra tout recommencer 

Autre Conseil, n'oubliez pas vos lunettes...Voire une loupe tant les caractères sont petits sur ses fichues notices de Mierda.

Avec tout ça,  quelle est il ?  4h du mat ? ...déjà ?

Oh là là comment vais je faire pour terminer dans les temps ?

Bah oui, j’ai encore 50 plateaux à préparer...

Là je cours comme une folle ( c'est moi, quoi), remplacer les changes de nuit contre des changes de jour, ( autrement dit, ne pas oublier la tournée fatidique, car la couleur fait loi et l'equipe de jour, de mauvaise foi, n'en manquera pas).

M’en veux grave de faire le plus vite possible...de répondre à la personne, tout en sortant à  reculons déjà, de crainte qu’une autre demande ne vienne mettre plus à mal mon retard...

Chronique !

C'est, me semble t il, INEDUCTABLE vu le boulot à abattre pour une seule femme !

Au fait, suis je toujours UNE, de femme ?

Ce soir, J'en doute GRAVE, tout au plus une mule pour ne pas dire un âne.

Petite Cathy comprend que sa carrière en tant que soignant-soigne-tout-guéri -rien, arrive à  terme. Saturation...Grave !

Néanmoins, je garde le sourire : CE SONT DES VACATIONS, keep cool.

Aussitôt je pense aux collègues qui galèrent toute l’année sur ce même poste... Du coup, je mets mon super turbo-tout. C'est mon côté Robin des Bois et pas virtuel du tout, là.

Les plateaux du petit déjeuner ? L' HORREUR !

IMPERATIF : Surtout ne pas se tromper d’étage,

de nom,

de goûts,

d'habitude,

De besoin,

DE régime,

😈beurre ou pas

😈confiture ou non,

😈pain brioche ou biscottes...

Attention aux proportions, sans oublier les diabétiques, les boulimiques, les constipés chroniques...

Ah misère de chez LA merda, vivement que j’atterrisse dans mon lit et que je dorme 2 jours d’affilé.

La fin de cette  maudite vacation approche, le stress est à son comble, tandis que les insomniaques s'endorment...ENFINIIIII ! 

7h = La première collègue arrive !  DÉJÀ  ?

Telle une zombie, Je file en trombe sur l’ordinateur pour faire mes transmission 

😈J'adore )...15 minutes chrono...Ceux qui, comme moi, sont conscients de leur carence orthographique, savent qu'il nous faut du temps pour écrire...Et autant pour apprivoiser le logiciel.

TRANQUILLEEEEEEEEEEEEE ! Cathyyyyyyyy !

(j'appelle toujours la cathy en moi dans les moments de stress avancé, elle, au moins, gère à merveille)

Bref, peu à peu, un après l'autre, tous les collègues de jour sont présents et, après les trans. informatisées, je passe aux transmissions orales.

Ah, on les aime, celles ci. Surtout après une nuit au paradis solitaire des Insomnia.

Il se passe toujours quelque chose, des dizaines de trucs incroyables, au sein d'un Ehpad, mais je vous laisse imaginer. Vous, qui bossez  dans l'Univers du soin.

Naturellement j’en oublie des trans... mais l’essentiel y est.

7h30  FINI, Terminé, Vannée, je me change dans les vestiaires :

Comment ai-je réussi à faire tout çà ?

C’est comme si la cathy se transformait en ouragan...une espèce de furie inconnue de moi même.

J’en arrive à douter que je l’ai vraiment mené à bout cette mission, ou devrais je plutôt dire cauchemar. Ya de quoi devenir skizo. À ne plus jamais recommencer ...SEULE.

Et encore, je vous fais grâce sur ce billet, des aller-retours au sous sol (laverie/chariots et remplissage/vérification portes/parking...)

Ceux et celles qui bossent la nuit savent de quoi je parle, assurément. Pour les autres...z'avez q'a y aller...

Je rejoins ma voiture, la tête en compote et les yeux rouges par le manque de sommeil Malheureusement pas de chauffeur pour me raccompagner cette fois ci😆c'est dur de vieillir 😉

Quand même c'est fou...1 seul travailleur de nuit pour 49 malades

Et si je faisais un malaise ?

Une chute ?

Ceci est du domaine du plus que possible, non ?

Sans parler des inconnues , et des givrés  qui essaient d'entrer. Ils ne manquent pas d'imagination. 

Non et Non, la crainte des rôdeurs n'est pas un mythe chez les travailleurs de nuit ! Une seule personne pour 49 personnes...Vraiment, çà craint !

A quand une LOI qui OBLIGE 2 personnes MINIMUM la nuit dans un EHPAD, même s’il y a moins de 50 résidents ?

C’est une QUESTION de SECURITÉ.

Arrêtons les fausses économies, ou alors, soyons francs une bonne fois pour toutes et avouons franchement que l’on ne veut pas mettre le prix que mérite la prise en charge des aînés.

Le prix d'une prise en compte des besoins DIGNE.

Au sein de cet établissement, d’autres dérives : La nuit, une Auxiliaire de vie seule, fait le même boulot par roulement avec une AS.

En journée, guère mieux : des Auxiliaires de Vie et des AS font FONCTION d’Infirmière, car celle ci bosse à mi temps.

Où sont les familles ? Baissent les yeux et regardent les prix.

 Le comble ?

Arrivée dans mon lit je n’arrive pas à fermer l’œil, tant j'en ai, sur le baba’...

C’est en l'état que j’écris ce post.

Après avoir déversé les mots sur cette misérable expérience, j’ai pu enfin trouver le sommeil réparateur dont j'avais rêvé 12heures durant. Quand je vous dis que l’écriture, pour moi,  est salvatrice.

Expérience on ne peut plus ‘remplie'...Et au plaisir de ne plus recommencer.

Je passe Le relais avec PLAISIR.

  

      En Vente sur le Web Editions   

 

 




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil