Bon en ce moment je vis un truc de malade.

Vous savez sans doute qu'un collègue a démissionné et qu'après un temps d'intérimaires non stop, lorsque ce n'était pas.........no-one !

 

J'ai la surprise de voir enfin un CDI qui vient faire équipe avec moi.

Le bonheur !

 

1er jour = ¾ d'heure de retard (pour moi car je quitte le service en dernier)

Bon, soyons sympa, c'est son 1er jour...

Deuxième, je propose que l'on fasse autrement...

Je lui dis d'accompagner tous les résidents 'faciles' (semi-autonome).

Malheureusement, pendant que j'avais terminé 3 couchers, elle en était encore à son premier. ET parole, ce que  mes collègues me reprochent avant tout : mon manque de rapidité, c'est même ma marque de fabrique...............là, j'ai trouvé mon Maître !   

Mon côté altruiste quelque peu inquiét, se rend dans la chambre   : « Çà va ? T'as besoin d'aide ? »    

Réponse : « Oui çà va »

Comme on ne me le fait pas, j’observe qu'elle tourne en rond sur elle même comme une poule sans tête et je constate que le résidant est couché avec sa chemise et pull du jour.   

« Pourquoi Mr X n'a pas son pyjama ? »   

Sa misérable réponse ? :

« Heu, je n'ai pas trouvé son pyjama »    

J'ouvre le premier tiroir de la commode :

« Regarde, il y en a trois de pyjamas »

réponse de ma …......CROIX DU JOUR........NON, pas collègue, mon fardeau : « J'ai pas osé ouvrir les tiroirs... »   

je craque  : QUOI ? T'oses pas chercher son pyjama mais t'OSES le coucher tout habillé ?   C'est une plaisanterie ? T'as ton diplôme AS ou pas ? »  

    Réponse :  « oui, mais j'ai eu un parcours partiel »  

    « Et alors ? »  

 

TOPO   Auxiliaire de vie pendant 8 ans, elle valide certains modules pour devenir AS    

Cette 'AS' que je ne considère pas encore comme telle, car je dois 'faire' son job afin que les personnes soient couchées convenablement, ne sait pas :

-utiliser un fauteuil roulant et ce même après 10 jours de pratique la mémorisation ne passe pas à travers elle... le responsable du service technique peut en témoigner...Navrant !    Ne sait pas Poser une protection correctement  ....inadmissible ! 

Ne sait pas faire des transmissions compréhensibles et fiables= Sabottage tous azimuts!  Ne sait pas ce qu'est un abso et encore moins comment le positionner   .............n'arrive pas à nettoyer correctement une personne souillée  ..........panique à la moindre urgence qui se présente   .................fait des va et vient incessants et inutiles (irréflexion lorsque tu nous tiens)

    Le travail en équipe, elle ne sait pas faire et pas plus ce que sont les transmissions et la communication mais par contre, prendre une demie heure par résidant alors que celui ci s'endort après 5 minutes...çà elle maîtrise.  

 

ET, ET, ET....

 

JE N AI JAMAIS EU AFFAIRE A PAREIL LÉGUME DANS MES FONCTIONS, je suis furax en plus d'être exténuée...   pas d'initiative, pas d'esprit d'analyse, pas le sens de l'organisation...ET pas d'accord de travailler avec des fainéants............Dieu sait pourtant que je suis ...patiente ! 

 

Cauchemar !  Cette personne me fait penser à un mollusque qui se laisse glisser le long du rocher au plus haut de la tempête !   Au SECOURS...J'en ai marre de faire la formatrice sur mon lieu de travail en tant qu'AMP, d'autant que je ne suis pas payée pour et qu'elle a le même statut que moi...PAS d’accord !  Bien entendu, j'organise, faute d'être épaulée, alors l'IDE m'accuse d'être 'dirigiste', au même temps, pourquoi ne vient elle pas donner main forte à la 'nouvelle' ?   CECI fait aussi partie de son job...Bah voyons,elle se débine et me refile le bébé.

 

Chacun son job. Pourquoi devrais je combler ses lacunes ? Elle ne me donne pas la moitie de son salaire que je sache.  J'en ai marre de lui dire, répéter, lui apprendre....c'est comme si elle n'avait d'oreilles...absente , paralysée face à la tâche et se laisse bercer en attendant que le vent tourne !?! …   De ma vie professionnelle, je n'ai jamais été confrontée à pareille , oui, j ose...incompétence.   C'est simple, soit elle améliore sa pratique dare dare... soit  je vais voir la direction et donne ma démission s'ils ne trouvent personne digne de faire son travail.   Si je pouvais faire le boulot de 2 cela ce saurait quant même. Certes, elle est 'gentille', enfin, si on peut dire ca comme ca...

comme me disait ma collègue de nuit (furieuse de faire les couchers de cette AS)  

« On s'en fiche qu'elle soit gentille, on veut pas l'épouser, on veut qu'elle assume son job. La gentillesse ne fait pas un bon professionnel »

Depuis, je me suis rendue compte, que la 'gentille' ne l'était pas autant que cela...elle se 'victimise' auprès de l'IDE, pitoyable!   Hier soir, elle s'affale sur le lit d'une résidante lors d'un transfert à deux.  Heureusement que je maitrise l'ergonomie et que j'ai pu, de fait, assurer la sécurité de la  personne.   Soit disant maintenant, elle doit consulter...Bah voyons...d'ici que l'arrrêt maladie  ou incapicité" arrive il ne manque qu'un 'chouia'  

'Quand même  

   Ceux qui ont, délibérément 'simplifié' l'accès à la formation d'AS et IDE pour combler le manque crucial de professionnels, devraient assumer leur erreur fondamentale.   De plus, à partir de l'année prochaine, beaucoup de régions en France seront en sur-effectifs (excepté sur la Côté/épargnée pour l'instant)   Faut

 

il que je refasse de la politique, et, cette fois ci sérieusement ?   Je me souviens de ce conseiller général qui me proposait de poser ma candidature et auquel je répondis :   «  Non merci, je ne possède pas les compétences »   Il me répondit :  «  Le reconnaître c'est le pouvoir...le reste j’acquièrt ! »

A bon entendeur; Salut 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil