Qu'il soi Prince ou pas, Tous les enfants sont Rois

Ces simagrées autour de la prochaine naissance 'Anglaise', me laisse pantoise.

Faut dire que je n'ai jamais bien compris le principe de la Royauté.

Cela ne m'intéresse pas !

Le simple fait qu'un être humain trouve normal d'être le 'Seigneur' d'un autre...

Puis, que ce soient autant d'humains qui réclament d'être sujets de sa Majesté, m'achève.

Le principe est loin, très loin de tout ce à quoi j'adhère !

Enfin!

Pour revenir au sujet de ce post : L'éducation de l'enfant,

souvent on dit que ce sont les parents qui 'éduquent' leurs enfants, je pense un peu différemment.

Ceci dit, vous commencez à en avoir l'habitude, à présent.

 

Maman, je sais combien le simple fait d'être enceinte a changé mes habitudes de vie.

En effet, qu'elle maman (ou future maman) n'en a pas fait autant ?

-Se coucher tôt, manger plus équilibré, arrêter de fumer ne serait ce que pendant 9 mois (yes you can), visiter plus souvent le Doc...

Oui, consciencieusement on modifie notre façon de vivre pour le petit être à venir, avec plaisir de plus!

Ensuite, qui guette le moindre mouvement du bébé dans le ventre ?

Qui déduit que telle position du foetus exprime telle émotion, qu'il aime la musique, etc. ?

Les parents!

 et ce, avant même la naissance (quand ce n'est pas avant la conception de l'enfant)

A la naissance, qui est en vigilance 24h/24h ?

Qui respecte le rythme de l'autre ?

Qui scrute et interprète les messages non langagiers de l'autre ?

Qui s'inquiète des moindres pleurs ?

Qui exécute tout cela et plus, bien plus encore, pendant de nombreuses années ?

Certes pas l'enfant, mais bien les parents...

de là à dire que c'est l'enfant qui éduque les parents, çà me plaît de franchir le pas.

Oui, je suis de plus en plus convaincue que ce ne sont pas les parents qui éduquent leurs enfants, d'ailleurs, le saurions nous ? Mais bien les enfants qui éduquent leurs parents, dans ce sens qu'ils transforment notre manière d'être, notre quotidien, qu'ils nous imposent d'abandonner nos fausses peurs on nous consacrant aux leurs, ils nous imposent l'oubli de soi pour mieux être au service de l'autre, ils nous imposent, en douceur enfantine, de leur laisser le temps d'apprendre...seuls !

Combien de fois mes enfants ne m'ont dit : 'Je veux le faire...tout seul'

'Je veux aller à l'école tout seul'

'Apprends moi à faire mes lacets, tout seul'

Et j'obéissais avec bonheur !

En fait, un enfant a la capacité extraordinaire de 's'éduquer' tout seul .

Parents, nous sommes des 'accompagnateurs', des auxiliaires de vie, auxquels les enfants demandent de respecter leurs besoins, puis, leurs choix.

Ceci est vérifiable d'autant plus lorsqu'ils se retrouvent avec leurs 'copains et copines', ou leurs cousins...

Voyez comme ils 's'affirment'...ou pas ?

Comme ils sont sociables...ou le contraire ?

Tour à tour Coopérants ou opposants...ils peaufinent leurs qualités et testent les nôtres par la même occasion. Qu'ils sont intelligents nos enfants !

Frères/sœurs/mêmes parents, mais définitivement différents ! Ils sont eux mêmes !

Éduqués et indépendants...

Puisque les enfants sont appelés à partir, à nous laisser, à parfaire leur éducation sous d'autres horizons.

Devenus Adultes, nos enfants savent, que 'notre éducation', à nous parents, est terminée, et qu'ils ont à jamais gagné notre cœur...alors...leur 'mission' est accomplie...Ils peuvent s'en aller.

Pour tous ceux qui, comme moi, ont au moins deux enfants, ils sont témoin de leur différence :

des apprentissages, de l'évolution, du caractère, des goûts et des couleurs :

« ...Je les aient pourtant éduqué de la même manière... » balbutions-nous

En effet, il nous semble toujours avoir été des parents équitables entre nos enfants, leur imposant les mêmes limites...et pourtant...

Tous nos efforts d'équilibre entre frères et sœurs, n’empêchent les crises de jalousie enfantine

'Pourquoi toujours moi' crie l'aîné

'Tu préfères mon frère' pleure le cadet

Hé oui, ils s'engueulent les frères et sœurs, ils  font des reproches aux parents aussi, mais ils s'influencent et sont complices bien plus qu'ils ne seront jamais avec leurs parents.

Encore preuve que les parents ne font pas les enfants, mais  bien les enfants qui font de nous des parents.

Oui, l'enfant est l’Éducateur du Parent

Oui, l'enfant est réparateur

Oui, l'enfant est dépositaire de la transmission familiale dite ou occultée 

 

En ce qui me concerne, j'ai deux enfants FORMIDABLES sous tous rapports, à tel point que je m'étonne chaque jour, que telle fortune me soit arrivée, à moi, qui suis si peu de rien...

 

Alors, si ce sont mes enfants qui m'ont éduquée et non mes parents;

Cela veut dire que j'ai éduqué mes parents ? Et là, non, vraiment, c'est pas vraiment une réussite.

Donc, mes enfants sont des Educateurs exceptionnels

 

 

  Clin d'oeil aux futures mamans que je connais et qui s'apprêtent à accueillir un nouvel être : Ma voisine, mes collègues, ma nièce...  mais aussi à toutes les femmes en ce moment enceintes ou sur le point d'offrir la vie, c'est fou, toutes les femmes enceintes que je croise cette année ...c'est un virus ou quoi ?

Ah ouais, l'hiver fut rude, je vois!

 

 

     Aide M Devenir Aide Médico Psychologique ERGO-PRATIQUE

 

Retour à l'accueil