Intervenant, quelque soit le lieu, auprès de personnes allitées, l'AMP tout comme l'AS et j'ajoute tout aidant diplômé ou non, peut être confronté à la problématique de l'ESCARRE 

Ce que vous devez savoir :

l'Escarre, est une lésion cutanée qui se développe en plusieurs stades jusqu'à la nécrose :

  1. ce que l'on nomme l’érythème ( point rouge/ rougeur cutanée)

  2. la phlyctène (cloque...l'escarre est réversible, heureusement)

  3. l'ulcération (lésion)

  4. la nécrose (mort des tissus)

Quelles Zones du corps 

En un ou pls endroits, mais, honnêtement, on retrouve quasi toujours les mêmes POINTS d'APPUI :

-coudes   -talons escares.jpg 

-Scrum, épaules, mais aussi omoplates, fesses, genoux, arrière de la tête, genoux, malléoles....Des endroits où la surface osseuse est saillante.  

Soins de prévention : Nôtre rôle est ici essentiel car il ne faudrait pas oublier que + de 8% de décès sont liés à une complication d'escarres.

Prévention = Faciliter l'irrigation sanguine des tissus en supprimant les compressions

Prévention = avant même la première rougeur, donc, avant stade 1

Prévention = observation : examiner la peau au niveau des zones à risque

Prévention = effleurages avec la pulpe des doigts sur la zone exposée au risque d'escarre : à mains nues PROPRES, car les gants échauffent la peau et ce n'est point le but recherché.

Effleurage = geste léger avec doigts et paume de la main à plat

Prévention = utiliser des coussins anti escarre : fauteuil, chaise, lit

Prévention = changement de position fréquent et/ou éduquer la personne à se mobiliser , en plus, pratiquer des petits soulèvements tout au long de sa journée, sera autant d'exercice physique indispensable : L'idéal toutes les deux heures jour et nuit

Prévention = Proposez si cela n'est pas en place une fiche de suivi de changement de position

Prévention = Éviter à tout prix la macération ( propreté et fesses au sec impératif)

Prévention = Complément alimentaire protéiné (fiche alimentaire)

Prévention = Aucun pli au niveau des draps et arceaux si nécessaire

Prévention = Tous les moyens doivent être mis en place conjointement et non sporadiquement un ou l'autre

Prévention = éviter les gestes néfastes : ne pas masser , ne pas alterner le chaud et le froid (bah si, la vieille école, le font encore)

Prévention = entendre la plainte des personnes

Pévention = éduquer les personnes mais aussi leurs proches

Prévention = toute l'équipe est concernée

Prévention = ne pas mettre de l'éosine dessus sinon, comment observer l'évolution de la rougeur petit malin que vous êtes ?

Si,si,  je viens de le constater lors de ma dernière mission

Lorsque, digne de la Cathy, j'explique le pourquoi, la collègue, qui avait l'âge d'être ma fille...C vrai ? déjà ? ZUT alors... balbutie « On m'avait jamais dit çà » BAHHHHHHHHHHHBAB ! Autant dire ici qu'en matière de prévention, lutter contre notre négligence , à nous soignants, est primordial.

Avant =il est temps ! Après = complication !

Complication numéro 1 = INFECTION

Et ne me dites pas que l'AMP n'a pas étudié l'infection ou alors je vous répondrai qu'il faut porter réclamation auprès de l'établissement qui vous a formé.

Prévention = A partir du moment où l'escarre est là, les soins doivent être réalisés par l'infirmier, ce qui signifie que ce soin spécifique n'est ni de la compétence de l'AMP, ni celle de l'AS. Passer le relais à l'IDE, ne vous abstiendra pas de la continuité des soins, observation, et transmission.

Autrement dit, même si tout n'a pas été écrit sur cet article par devoir de synthése, SVP garder à l'esprit que la prévention évite tant de souffrance...

OK, vous avez mille et une choses à penser, mais de grâce, la lutte contre 'cette plaie' est indispensable. Avez vous jamais assisté au soin d'une nécrose stade 4 ? Je ne vous le souhaite pas, mais je vous assure que j'en ai vu et revu en assistant aux soins l'infirmier et je sais que nous pouvons contribuer à ce que cela n'arrvie pas.

Avez vous essayé de rester 24 heures allongé sans bouger dans un lit ?

10 heures assis sur une chaise ?

ESSAYEZ, on en reparlera.

Notre douceur, notre capacité d'écoute, et nos compétences feront des miracles.

Et c'est tellement bon pour le moral de tous.

 

  

             En Vente sur le Web Editions   

Retour à l'accueil