BON A SAVOIR

 

 

INPES :Institut national de prévention et d'éducation pour la santé


HAS : La HAS a été créée par la Loi du 13 août 2004 relative à l’assurance maladie afin de contribuer au maintien d’un système de santé solidaire et au renforcement de la qualité des soins, au bénéfice des patients.

La vocation du site internet de la HAS est d'apporter une contribution significative aux missions qui ont été confiées à la Haute Autorité de Santé notamment en matière de promotion des bonnes pratiques, de bon usage des soins et de diffusion de l'information médicale. Ce site s'adresse à un très vaste public : professionnels de santé, journalistes, fabricants de dispositifs médicaux, mais aussi plus largement à tous les citoyens désireux de s'informer sur la qualité en santé.
Le présent site internet met à la disposition des internautes les productions correspondant au champ des missions de La Haute Autorité de santé (HAS) est chargée : d’évaluer scientifiquement l’intérêt médical des médicaments, des dispositifs médicaux et des actes professionnels et de proposer ou non leur remboursement par l’assurance maladie;
de promouvoir les bonnes pratiques et le bon usage des soins auprès des professionnels de santé et des usagers de santé; d’améliorer la qualité des soins dans les établissements de santé et en médecine de ville;
de veiller à la qualité de l’information médicale diffusée;
d'informer les professionnels de santé et le grand public et d'améliorer la qualité de l'information médicale;
de développer la concertation et la collaboration avec les acteurs du système de santé en France et à l'etranger.
Statut de la HAS : Autorité publique indépendante à caractère scientifique, dotée de la personnalité morale et disposant de l’autonomie financière.


CLIC :structure de proximité, pour les retraités, les personnes âgées et leur entourage, pour les professionnels de la gérontologie et du maintien à domicile,


SROS : Afin de marquer la spécificité des SROS issus de la loi "hôpital, patients, santé et territoires" (HPST), ceux-ci sont dénommés « SROS-PRS ». Les SROS constituent désormais un outil opérationnel de mise en œuvre des plans stratégiques régionaux de santé (PSRS), qui comportent notamment l’évaluation des besoins de santé, de l’offre de soins et la détermination des orientations stratégiques de la région en matière de santé.

Basées sur la concertation avec les professionnels de santé, les modalités d’élaboration des SROS ne diffèrent pas de celles des schémas d’organisation précédents. En revanche, les SROS-PRS doivent être élaborés dans le cadre d’une approche intégrée avec les 2 autres schémas régionaux du PRS, relatifs à la prévention et à l’organisation médico-sociale.


l'ANESM : Créée par la loi de financement de la sécurité sociale pour 2007, l’Anesm est née de la volonté des pouvoirs publics d’accompagner les établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS) dans la mise en œuvre de l’évaluation interne et externe, instituée par la loi du 2 janvier 2002.
Installée en mai 2007, l’Agence a succédé au Conseil national de l’évaluation sociale et médico-sociale.
Son directeur, Didier Charlanne, nommé par décret du Président de la République, assure la gestion du groupement d’intérêt public en s’appuyant sur des instances plurielles.
Une culture de la bientraitance

L’objet de l’Agence est de développer, à travers la promotion des pratiques d’évaluation, une culture de la bientraitance au sein des établissements et services qui accueillent des personnes vulnérables – âgées, handicapées, enfants et adolescents en danger et personnes en situation d’exclusion.

Deux missions définies par le législateur

Valider, élaborer ou actualiser des procédures, des références et des recommandations de bonnes pratiques professionnelles et les diffuser. En revanche, elle ne valide pas de référentiels ;
Habiliter les organismes extérieurs qui procèdent à l’évaluation externe des activités et de la qualité des prestations des établissements ou services visés à l’article L.312-1 du code de l’Action sociale et des familles (CASF).

Des missions connexes

Pour l’exercice de ses missions, l’Agence est notamment chargée de favoriser et promouvoir toute action d’évaluation ou d’amélioration de la qualité des prestations délivrées dans le domaine social et médico-social.
L’ensemble des missions de l’Agence sont détaillées dans la convention constitutive accessible depuis le lien « Les textes de référence de l’Anesm ».

 

Données PMSI de 2008 : 18% des plus de 75 ans sont atteints de démences  et Alzheimer represente 80% des formes de demences.

    

Retour à l'accueil