+++Les morts sont les invisibles, mais ils ne sont pas les absents  Victor Hugo  +++

Biologiquement parlant, la mort est l'arrêt de toutes les fonctions vitales : Respiration, fonctionnement du système nerveux central....

Différent d'un arrêt cardiaque qui peut être temporaire, avant réanimation....ou ducoma....

Peut on affirmer que la mort est l'opposé de la vie? Comme la vieillesse est l'opposé de la naissance ?

Absence de vie = Mort ? Un mort peut il revenir à la Vie ? Où se situe la limite du non-retour ?

Beaucoup de témoignages d'expérience de mort imminente, en parlent bien mieux que je ne saurais le faire, donc, je vais m'abstenir.

Pour information, les personnes donneuses d'organes et déclarées officiellement décédées (mort cérébrale), peuvent être soignées et nourries pour éviter la mort physiologique, en attendant le prélèvement d'organe. Hé oui!

On peut distinguer plusieurs morts : clinique, physiologique, cérébrale, fonctionnelle, et même administrative...

Ce que je peux dire, en tant qu'AMP ayant accompagné des personnes en fin de vie, c'est qu'elles ont un besoin immense de présence, y compris silencieuse et bienveillante, pendant cette transition Vie-Mort

La mort : Disparition totale et irréversible de toute activité cérébrale !

Après examen clinique et plusieurs tests, en absence de respiration, d'activité encéphalite, d'un électroencéphalogramme plat.. le médecin signe le certificat de décès : Heure et cause.

En pareille situation, en tant que professionnel, je m'attache aux protocoles qui sont là aussi pour me protéger en tant qu'être humain.

Une personne sans vie, reste un être humain encore et toujours, que nous devons respecter et accompagner avec dignité vers sa dernière demeure.

Celui qui ne respecte pas les morts, ne respecte rien et, selon moi, est hautement condamnable ethiquement parlant.

Ne fais point à autrui ce que tu ne veux pas que l'on te fasse....çà éveille quelque chose en vous ?

Le respect de la personne, j'ai, en tant que formatrice, essayé de l'inculquer dans chacun de mes cours...avec plus ou moins de succès selon la classe.

Mon insatisfaction en tant que formatrice, tient en majeure partie du peu de place à la réflexion personnelle, de groupe et à l'analyse de la pratique.    

A quoi sert de transmettre à celui qui ne comprend pas pourquoi il doit faire 'comme si plutôt que comme çà '? S'il ne peut pas expliquer pourquoi il fait 'ceci plutôt que cela' ? Hé oui, donner du sens....

Qu'en est il de la mort philosophique ou spirituelle ?

Peut-on dire que la mort est opposable à la vie ?    

La mort, tout comme la vie et l'expérience : Se parle, se questionne, se partage, se respecte....

Chacun SA mort, Son rite, Son rituel, selon Sa croyance et/ou Sa volonté ....    

En tant que sujet sans casquette professionnelle, je pense fondamentalement que la mort fait partie de la vie, que la mort est une série d'étapes, une transformation progressive....Que les vivants doivent honnorer les morts et, comme j'aime imaginer, les morts veillent sur les vivants...en attendant de les accueillir à leur tour ...mais cà,   Hé oui, c'est une autre histoire!

      Elle est pas belle la VIE ?

  golfparty001

Il y a un temps pour tout.
Il y a sous le ciel un moment pour chaque chose.
Il y a un temps pour mourir, un temps pour planter.
Un temps pour arracher ce qui a été planté.     

Le roi Salomon

 

 

  Aide M  

             En Vente sur le Web Editions     

 

 

Retour à l'accueil