La propreté nous rend plus léger

La propreté nous rend plus léger

   

Sur ce blog, j’ai déjà  écrit sur le moment de la toilette et notamment des besoins spécifiques des personnes aidées : besoin de temps, mais aussi l'impératif des soignants : manque de temps !

Devenue formatrice, j’essaie de ‘modérer’ mes propos et surtout de faire pro.

Wouhaouuuu, avez-vous saisi comment la Cathy révoltée s’assagit

👉... Sérieux, pour tous ceux qui bûchent et qui bloquent sur ce moment clé important, voilà ce que j’en dis  ...

😷Dernièrement, on me posait la question de savoir si le port de gants était obligatoire.

MA réponse et pour le reste, faites ce que dicte vôtre conscience : 💆 Je n'ai jamais pratiqué  une toilette intime sans gants...y compris la toilette d'un enfant sur lieu de travail. 

Les gants, symbolisent pour moi, pas uniquement une mesure d'hygiène et de protection réciproque, mais aussi une marque de respect, et la frontière entre le personnel et le professionnel...

🏨Alors, oui, pour le visage et toute partie du corps autre que les parties intimes, les gants semblent inutiles, voire désagréables...surtout pour la personne...

Je peux le comprendre, mais ce n'est ni mon point de vue, ni ma pratique.

POINT !

Ni la science infuse, non plus.

Double point ! 🎯

Vous savez, parfois, faut avoir un point de vue, posseder des arguments clairs, valider sa pratique, et assumer.

La toilette est un soin, pas dans le sens 'réparer' mais dans le sens 'accompagner', 'aider'.

La toilette est un SOIN car elle permet de garder la peau propre, mais aussi SAINE, et en conséquence, c’est une protection contre les infections, rougeurs, escarres….

La toilette est un acte d’hygiène de la vie quotidienne et peut se pratiquer:

🚿Au lavabo, lorsque la personne peut participer...

🛀Assis : sur un fauteuil, tabouret, chaise, si la personne a un degré de participation, qui peut bouger par exemple...

🛁Au lit si la personne ne peut pas participer : contre indication médicale après une opération, par exemple.

Dans tous les cas, il faut tenir compte de l’état de la personne : dépendance, fatigue, état physique, mais également psychique...moral. 

Impératif pour tout professionnel qui se respecte :

·       Ne rien entreprendre sans prévenir la personne avant, et de convenir avec elle du moment qui LUI convient le mieux selon VOS disponibilités.

·        Proposer le bassin ou passage sur les WC impératif

·        Prévoir et préparer le matériel nécessaire ...

😒  Si Si, on oublie et deux fois plutôt qu'une.

Ne pas oublier par exemple :

·        l’appareil auditif

·        appareil dentaire

·        lunettes, tout ceci coûte cher et doit être rangé correctement dans leur boitier respectif (ne pas nettoyer les verres des lunettes avec un mouchoir car cela les raye)

·        Si handicap ou douleur d’un côté (bras par ex.) ayez des gestes encore plus doux et soyez encore  plus vigilent                                                                                                Toujours habiller le côté déficient en premier...  Par contre, pour déshabiller c’est le contraire, entraînez vous.

 😊La personne que vous aidez à la toilette a une hémiplégie…paraplégie…etc.  

Vous pensez ne pas y arriver ?  

Un doute ?  

👉 =Signalez et demandez de l’aide, d’autant plus si vous êtes à domicile.

👇Un accident est vite arrivé! 

Par ailleurs, vous devez aussi ménager votre santé : physique et psychologique.

N’ayez crainte, personne ne vous blâmera, au contraire.

  • Ne pas oublier le brossage des dents et éventuellement le maquillage pour les dames qui le souhaitent, à vous de vous renseigner et de proposer avec le sourire.
  • Ne pas oublier les ongles, si la personne n’est pas diabétique
  • Ne pas oublier les cheveux : téguments/phanères👉
  • Matériel d’hygiène / selon les affaires personnelles de la personne à domicile, car en etablissement, en principe, rien ne manque, et je dis bien, en principe :
  • Gants jetables ☝Ce qui ne vous exempt absolument pas de vous laver les mains
  • Savon
  • 2 serviettes
  • 2 gants de toilette : 1 pour le haut du corps et 1 pour le bas
  •  brosse  à dents, dentifrice
  • bassine si toilette au lit
  • ☝PROTECTION si besoin et non COUCHE comme j’entends souvent, à moins que vous ne preniez soin d’un enfant !
  • Si alèse, c’est super (sous le siège si toilette au lit ou par terre sous les pieds) mais bon, faut pas rêver…les alèses ne sont pas accessibles partout.   
  • Linge propre posé sur une chaise,
  • Pensez a un petit sac poubelle blanc pour évacuer les déchets…
  • Pratique : disposez une chaise ou fauteuil propre aux pieds du lit pour y poser le linge...l'oreiller...
  • N'oubiez pas que la taie d'oreiller peut servir de 'baluchon' pour y poser le linge sale...puisque je vous le rappelle, en établissement, le chariot reste dans le couloir.
  • Toilette ou pas, veillez à ce que la personne ne se retrouve JAMAIS totalement nue. 😡Difficile ? Pas du tout ! Posez un drap, une serviette, voire au pire, un vêtement. ..sur l'autre partie du corps.
  • Encouragements et aide adaptée pour les personnes qui ont besoin d’être stimulées, mais qui peuvent faire.
  • Ne laissez pas trop longtemps une personne debout devant un lavabo ou devant une bassine si des signes de fatigue apparaissent...☝ la chute/malais...Aussi, ayez le reflexe de prévoir un banc toujours à portée de main…au cas où…
  • Dos, jambes et pieds, je confirme, font partie du corps humain et ont tout aussi besoin de se sentir propres ;o)

La personne souffre de troubles psychiques :

Alzheimer par exemple ?

= nommer absolument tout et toutes actions.

💟En douceur ! Excepté si cela l'énèrve, naturellement : Observation, réaction adaptée = Nôtre métier! 

Le soin de la toilette, doit suivre un ordre : Méthode et logique  = cela s’acquiert, je vous assure !

  • Laver : du haut vers le bas, ça ne vous rappelle rien ? : **Visage, torse, dos, jambes…. ; excepté  si la personne est souillée (incontinence ou accident) **Sauf que, si on applique le concept humanitude, le visage ne vient pas en premier...
  • et puis, est ce vraiment plus propre que, par exemple, les bras ou le torse ? Pas si sûr.  Autrement dit, NE JAMAIS DÉBUTER LA TOILETTE D UN PATIENT PAR SON VISAGE ** Le savon sur le visage ne doit pas non plus être systématique : Adaptez votre pratique à la demande/habitude de la personne aidée 👈
  • Dans tous les cas, devant en premier : torse, bras jambes,
  • et derrière ensuite : dos, fesses
  • Confort et hygiène : N'oubliez pas de poser une serviette sous la tête de la personne si toilette au lit
  • Choisir des gants de toilette de couleur différente ou sinon, retourner à l’envers celui utilisé pour la toilette intime
  • Rincer la peau plusieurs fois s’il le faut : Changer l'eau aussi souvent que nécessaire ou prévoir un broc rempli pour rinçage
  • Sécher parfaitement
  • Attentions aux aisselles, plis de l’aine et sous les seins, surtout chez les personnes en surpoids.
  • 👉Transpiration-mauvaise hygiène = macération =complications cutanées !
  • 👱 Chez la femme : Toilette génitale : laver rincer et sécher  de la vulve vers l’anus (pour éviter la remontée des germes), terminer par les fesses). Prendre garde au plis fessiers
  • 🙍Chez l’homme : penser à décalotter et recalotter la verge. Prendre garde également au plis fessier
  • 👫Chez les deux :

·        Toilette intime ou ‘petite toilette’ = toujours laisser faire la personne si elle le peut.

·        Respecter la pudeur naturelle de la personne

·        Prendre garde à la température de l’eau et à ce que la personne ne prenne pas froid. Et si la personne est trop fatiguée, écourter le temps de la toilette.

·        Respect de l’intimité

·        Soigner l’image corporelle de la personne

·        Gentillesse, tact et Calme INDISPENSABLES

En fin de ce soin, la personne, en principe, exprime du bien être.

Cela confirme et valorise vos compétences professionnelles, oui, mais vos qualités humaines avant tout.

Après avoir rangé et nettoyé l’environnement, il faut absolument ne pas oublier de signaler toute  rougeur, coupure, irritation ou incident comme, par exemple, un comportement déplacé.

🙋Hé oui, cela arrive.

Vos mains doivent être lavées pour la 2èmefois

  1. Une douche, est rapide et complète, de plus c’est stimulant.
  2. En établissement, des barres d’appui, un siège douche, sont utilisés et assurent la sécurité de la personne (possible à domicile)…voire un chariot douche, dans le cas où l’aide est totale
  3. Un bain, plus relaxant (eau à 38°) mais pas toujours pratique surtout à domicile si la personne ne peut enjamber la baignoire le bain ne dépasse pas 20 minutes.

Si la personne prend le bain seule = lui demander de ne pas fermer la porte à clé, par mesure de sécurité (chute, malaise…)

Douche ou bain = tapis antidérapant, alèse, ou si ni l’un ni l’autre une serviette de toilette pour éviter les glissades plus nombreuses que l’on ne pense, fera l'affaire.

Mille et une autres choses à dire, car mon expérience de ce moment clé est grande, mais il faut bien terminer ce post. 

J' ajoute que, Proposer : 🛀bain ou douche🚿 aide ou pas 

Dans tous les cas, ne jamais imposer, et respecter l’autonomie de la personne.

😇Se poser toujours cette question :

Comment aimerais je que l’on agisse envers moi dans pareille situation ?

     

      En Vente sur le Web Editions  

Retour à l'accueil