Aide M  

             En Vente sur le Web Editions       

Quelle est donc la priorité dans notre pays ?

Le chômage ou comment remettre au travail des personnes laissées sur le bord de nos routes depuis, pour certains, des lustres....BIEN !

 

Quelles solutions propose l’organisme national pour l’emploi ?

Orientation tout azimuts vers les métiers d’aide à la personne !

 

Pourquoi le font-ils ?

Parce qu’il y a de l’emploi dans ce secteur et qu’en ce domaine il n’y aura pas de pénurie d’emploi dans les années à venir

 

Chômeurs sans le niveau ?

Pas grave on invente des titres adaptés

 

Le niveau mais pas la motivation ?

Pas vraiment le choix. Obligation ou  perte des droits : indemnisation ou au RSA 

Raison évoquée : L’Etat n’a plus les moyens de vous verser des allocations à rien faire

Tout ceci est louable et je le comprends

Mais

En agissant de la sorte, combien coûte, financièrement parlant, à la collectivité des formations suivies par défaut ?

Par manque d’alternative ?

Combien coûtera, humainement parlant, ce mauvais aiguillage ?

Où est la vision pérenne de la situation de ces chômeurs ?

 

Informer sur les métiers ?

Oui, il faut le faire et c’est bien de le faire.

 

Des stages de découverte ?

Oui, c’est utile sinon indispensable de le faire.

Par contre, toutes formes de forcing, est, selon moi, une hérésie.

 

Qui doit se charger du filtrage indispensable sinon pôle emploi ?

Les organismes de formation ? Surement pas, puisque chaque stagiaire est un chèque en fin de mois. Association ou non !

 

Vous vous demandez pourquoi ce post ?

Simplissime !

Actuellement, je récidive avec un groupe de stagiaires en fin de formation ;

Or, la majorité, se demandent encore s’ils sont faits pour ce métier !

Aurait pas pu réfléchir avant ?

Disent aussi :

-ne supporteront jamais s’il faut changer ‘une couche’ (comprenez la protection) ou nettoyer du ‘vomi’ !  La bonne blague, allez oust, get out of my class baaaaaaaaaarrrrrrr

-s’occuper des vieux, beurkkk, dégueulasse.... ! Hé oui, cette classe est encore à ce niveau de langage.

- moi, c’est m’occuper des enfants et rien d’autre ! Fallait étudier la puériculture ou devenir nourrice, que diable .

-S’cusez du retard m’dam....Ah les retardataires, Comment pourrais-je les excuser ?  Toujours les mêmes et en plus m’appellent m’dam....non mais,

Ouais, je sais, ainsi vous avez une petite idée de ma souffrance Momentanée en tant que formatrice.

 

J’en arrive à éprouver de la pitié, quand ce n'est pas des crises de rire, puisque le ridicule ne tue point.

Heureusement il y a les demi-journées où je peux souffler, prendre du recul, me changer les idées....enfin, essayer, même si ce n’est pas toujours gagné car je décèle en eux des potentiels, qui, dans cette formation sont inexploités.

 

Quel dommage. Quelle tristesse !

 

Où est le sens de mon action dans pareil cas ?

Participer à faire perdurer un Système que j'estime, est à revoir de fond en comble ?

Collaborer dans un Système qui, selon moi, tourne en rond ?

Pas besoin d'être spécialiste pour le constater et seuls, ceux à qui le système profite peuvent se taire .

A moins que, écrasés par ce même Système ils s'en trouvent prisonniers ?

Pire ! Ont perdu la capacité de voir.... 

 

Résumer la misère humaine, la détresse psychologique, ainsi que les troubles du comportement, des personnes présentes dans cette classe.....heu, je ne trouve même pas les mots....

Pourtant gèrer : 4 fois par jour, suis obligée de recadrer, voire de menacer d’expulsion....

Prochaine étape : confiscation des portables, des denrées alimentaires...........

puis, si ce n’est pas suffisant, de la langue, du cerveau....00000000000000000000000000

Ceci est valable pour 3/4 de la classe.

Pour les autres, une minorité donc, ils subissent et me démontrent chaque instant, qu’ils savent pourquoi ils sont présents. Ouf, suis pas venue pour rien !

En fin de journée je suis éreintée.

 

Suis dans une classe d'adultes ou dans une classe de maternelle ?

  

J’ai beau leur expliquer la différence entre juger une personne et juger un comportement....rien n’y fait !

Ici c’est du 'MOI JE' : Moi j'suis jeune ! Moi j'sais !

  

Et SES presque PROFESSIONNELS, sont supposés, Aider, Sécuriser, Accompagner, Prendre Soin, d’Êtres malades, paralysés, âgés, fragilisés dans tous les cas, et le faire en douceur , avec compréhesion, respect, empathie ??? Au secours !!!!!!!!!!!!!

 

Nous travaillons avec l’Humain, alors, de grâce, laissons venir à nous les personnes motivées, responsables,  et,  un minimum équilibrées, si tant est que l’on puisse l’être en ce bas monde.

 

En plus de cela, une férue du net, hier, en fin de matinée m’interpelle :

Vous êtes la personne qui a écrit un livre ?

D’un coup, l’intérêt de la classe augmente d’un cran.

Réponse : Pourquoi me posez vous pareille question ?

Parce que vous avez le même nom

Réponse : non, ce n’est pas moi....

Fin de la rétorique. Presque agacée, je n'avais qu'une envie : qu'ils disparaissent !

 

Je compte les jours......

Après, tchao, je pars en vacances.

    Aide M  

             En Vente sur le Web Editions     

Retour à l'accueil