Dernièrement, une amie AS, s’étonne de ma motivation grandissante pour mes ‘petites’ missions en tant que formatrice, et du ‘boulot’ en amont que mes insuffisances m’imposent.Sans compter les Km. et le prix de l’essence.... Elle s’étonne que je ne ‘prenne’ pas un CDI avec la demande immense dans le secteur....Style, tu serais pas un peu compliquée, instable ou feignante !?!

Bah, et si j'étais les 3 ?     

J’aime l’échange, j’aime prendre un café en terrasse et dialoguer avec les copines....Ces moments de grâce, parfois ‘agités’ de part nos visions de la vie radicalement différentes, me permettent de me remettre en cause, de faire le point sur mes ‘moteurs évolutifs’ ! Pourquoi ai-je si peu d’esprit de compétition ? D’appât du gain ? Si éloignée de tout ce qui brille, même si, j’avoue, une soirée en robe longue, parfois me tente, et alors, n’étant pas nonne, j’en profite sans vergogne. Pourquoi suis-je si ‘attirée’ par ceux qui souffrent ? Envers ceux qui se trouvent au bord des routes ?....    

Comme si mon Karma était auprès de ceux qui essaient de s’en sortir et qui, parfois, un simple formateur à la ‘parole positive’ suffisait à rendre l’espoir au stagiaire qui doute : C’est peut être possible, je suis peut être capable se dit le stagiaire, je ne suis donc pas nul ! Voilà pourquoi j’ai souhaité devenir formateur après mon expérience dans le soin. Accompagner les plus faibles, les plus démunis, les accompagner à regagner la dignité humaine par la formation.    

Je suis convaincue que la formation est la clé de l’évolution humaine.

La formation à tous les étages et à tous les âges ....le plus tôt possible étant le mieux.    

J’adore transmettre, communiquer en ‘live’ devant des dizaines d’yeux....Dans une classe, pas d’échappatoire pour moi, pas de collègue qui puisse, le cas échéant, prendre le relais....Non, il me faut rebondir sans cesse, réajuster à la seconde, être en observation perpétuelle, m’adapter à des niveaux et motivations différents....sans parler des caractères et conflits entre stagiaires (si si , ici comme ailleurs, nous sommes entre êtres huuuuuuu-maaaaains.    

Formatrice, je sais que rien n’est écrit noir sur blanc !

En conclusion, je dirai que je ne sais pas si je terminerai ma vie professionnelle dans la formation professionnelle, je considère que rien n’est impossible tant que l’on est en vie....mais pour l’heure, ce que je fais, je le fais dans la bonne humeur et l’envie de le faire.

Bref, lorsque je pars au travail, c’est avec plaisir....c'est déjà enorme, non....    

C'est quoi donc, un BON formateur ?

d'Expérience, j'ai appris, que la bonne volonté ne suffit point (pas plus que pour le soignant, d'ailleurs).   La motivation est indispensable mais ne fait pas tout. La connaissance des contenus, va de soi...encore faut il intéresser...    

Pédagogie, ah, le mot magique qui doit coûte qui coûte illuminer ma connaissance.

Et le doute qui m’assaille certains jours….de lune noire, sans doute.

 

Heu, heu, disons de nuit sans lune….

 

  A dire vrai, je ne me considère absolument pas 'Formatrice'.

Suis d'ailleurs fort étonnée lorsque les collègues me présentent en tant que telle.

En effet, tout à fait consciente que si sur quelques domaines, je peux 'transmettre' à l'assemblée, il y a tous plein d'autres domaines, où 'ils et elles' peuvent m'en apprendre tout autant.

Sincèrement, je me ressens plutôt 'Animatrice'.

Tout ce que je fais dans ma Vie, je le fais avec le sentiment que rien n'est ni acquis ni immuable; Et la clarté d'esprit que, le jour où çà me 'pompe', je partirai ailleurs sans regrets.Veillir a ceci de bon : On se connaît enfin.

Sans doute, et je l’admets volontiers, c'est un petit défi personnel : Moi aussi, je peux le faire ! Ah, cet Ego !

 

Demain Tout ira mieux Cathy, comme toujours.

 

  Aide M  

             En Vente sur le Web Editions     

Retour à l'accueil