• LE PETIT DEJEUNER, préparé et distribué par l'Auxiliaire de Vie, avant que l'AMP ne débute son service      

     

AMP, avez vous constaté combien, les résidants (patients...aussi!) étaient, parfois, mal installés pour prendre leur petit déjeuner au lit ?

Depuis que je bosse dans une petite Unité, et donc, hyper responsabilisée, je me rends compte que l'Auxiliaire de vie, malgré sa bonne volonté, et elle en a, n'arrive pas à bien installer le résidant, qui se retrouve trop loin de l'adaptable ou trop prés, le torse de travers, les mains coincées sous le drap, le lit mal positionné ou la personne pas assez remontée...
Intelligente, mon équipière, prend en compte mes remarques pour le bien être de la personne aidée, et, depuis peu, m'appelle pour l'aider à mieux positionner la personne avant de servir le petit déjeuner....

si je suis là...ce qui n'est pas le cas entre 7 et 8h  

Au début, elle faisait comme si de rien n'était et je constatais l'inconfort de la personne uniquement lorsque je me rendais dans sa chambre...J'apprécie !
AMP, avez vous remarqué, combien parfois votre collègue, 'tente' d'échapper à certaines obligations ?

-Remonter la personne sur son fauteuil

-aller chercher un coussin pour son confort,

-essuyer, ranger, nettoyer...les petites misères inhérentes à notre fonction...

Souvent, je me pose la question suivante :    Est ce que je suis trop observatrice ? 

Dans mon travail on me qualifie de 'pointilleuse',  tandis que dans ma vie privée en me dit 'brouillon', va comprendre                                                                                                                                                     la  Je pense Quant à moi, je constate que la CONSCIENCE professionnelle ne va pas de soi! 

Comment peut-on passer et repasser devant une personne glissant de son fauteuil et faire comme si l'on ne voyait rien ?
Naturellement, comme tout à chacun, recevoir une remarque, voire, une directive, fusse t elle polie et pertinente, n'est pas toujours très agréable...je peux le comprendre....mais comment faire autrement ?
Donc, mon rôle, est aussi celui là auprès de mes co-équipiers et notamment auprès de mes collègues AVS...


Ce qui suit  a pour objectif d'aider à prendre conscience que nos interventions auprès des résidants, sont essentielles et doivent être le plus adaptées possible :
 
AVANT LE PETIT DEJEUNER
-Se présenter
-Souhaiter une bonne journée
-Eviter d'être brutal en parlant trop fort
-Eviter de générer une ambiance d'urgence
-Avant de remonter le haut du lit, s'assurer que la tête du résidant est assez haute
-Placer convenablement l'adaptable en utilisant la manette d'élévation et/ou la télécommande du lit
-Ne pas enlever les 'barrières' des résidants qui l'ont car ils se retrouvent vite par terre (si si, c'est arrivé)
-Expliquer ce que l'on va faire
-Dire ce que l'on est en train de faire
-Solliciter leur aide, chaque fois que possible (favorise l'autonomie et valorise)
-Demander si la personne est confortable, si celle ci comprend et ou parle, entendre sa réponse (evaluer)
-Nommer le plat
-Souhaiter un bon appétit
Le petit déjeuner est un des moments clés de la journée, un bon réveil n'est il pas important pour nous aussi ?
Il me semble que OUI
Pas facile le travail en équipe ?
En ce qui me concerne, mon travail est plus facile en équipe
Encore et toujours je reviens au RESPECT

Respect de soi = Respect de l'autre

Respect des procedures

Respect de la personne que l'on aide

Respect de la fonction que l'on occupe en donnant du sens à nos actions !

   

Retour à l'accueil