Bonjour à Vous Tous
Aujourd'hui, je vous raconte un fait dont je fus témoin sur mon ancien lieu de travail .

Socialement surprenant !    

Dernière journée, fin CDD et début période estivale.

Perpétuant la coutume, j'ai offert une boîte de gourmandises à l'équipe en leur souhaitant de bonnes vacances.

Rite immuable entre collèges, et pause café sucré.... Au revoir, à la prochaine, peut-être à jamais.... Personne n'est irremplaçable et ici comme ailleurs, les esprits ont le meilleur et parfois le pire de l'espèce humaine !    

Et v'là que se produit une discussion 'surréaliste' entre 2 collèges formatrices qui terminaient une sélection 'petite enfance' et qui 'débriefaient ' au sujet des candidats. Témoin malgré moi de la conversation qui suit:    

Formatrice N°1 : « Celle ci, non, là, je ne peux pas »  !?!

Formatrice N°2 : ».... au même temps, c'est dommage, ses tests sont bons, très bons même»  !?!

Formatrice N°1' : »Ouais mais tu comprends, à son âge, çà va pas le faire... » !?!

Formatrice N°2- »T'as raison, çà va pas le faire, c'est non alors »   !?!

Formatrice N°1- »Non, çà va vraiment pas le faire avec son âge, pas pour un CAP petite Enfance, tu comprends »   !?!
 En entendant cela, qu'aurais je du faire ? La boucler ? Pas mon genre !

Tel un cheveu dans la soupe, (et parole, mes cheveux sont trèèèèèèèèès longs) je me jette dans ce dialogue qui me fait rugir intérieurement.

 » Qu'elle âge a cette personne ? »    

Formatrice N°2:  »52 ans »  !?!

Formatrice N°1:  »Je vais lui dire qu'à son âge, la petite enfance, c'est plus possible » ?!

Mon dos se redresse sur la chaise pour ne pas bondir :

"VOUS n'allez pas lui dire çà quand même? »    

Formatrice N°1: »Bah si » !

Formatrice N°2:  »mais oui » !

Je refuse de lâcher l'affaire : »Vous ne pouvez pas lui dire qu'elle est refusée à cause de son âge enfin  »    

Formatrice N°1:  Pour un CAP petite enfance çà ne le fait pas....trop d'écart avec les autres, conflit de génération dans le cours » !

J'insiste : NON, vous ne pouvez pas lui dire que c'est à cause du fait de ses 52 ans   

Mes collègues me regardent et je pense qu'à ce moment précis, elles se rendent compte de :    

1) Mon intérêt pour leur débriefing privé

2) Que leurs propos sont malheureux, vu les circonstances (nous avons toutes + de 40 ans)

3) De quoi je me mêle    

Formatrice N°2: »Non, non, on va pas lui dire çà comme çà »    

 Ah, bon, me voilà rassurée, Beuhhhhhhh    

ET voilà comment, dans un grand et ancien Centre de Formation SERIEUX et habilité PÔLE Emploi,

décident qui entrera ou non en formation CAP petite Enfance en Septembre 2012.

Désespérant!    

Cet échange me laisse un goût amèr, en dépit des sucreries sur la table.... 

La boucle est bouclée ici, pour moi!

Mes chères et déjà ex-collègues, savent elles qu'à cet instant, leur sens Ethique est défaillant ?

Que cette discrimination à cause de l'âge est répréhensible ?

Leur méconnaissance du principe de réalité impardonnable ?

Et le droit à la reconversion professionnelle ?

Et le devoir d'équité ? Si cette personne avait réussi les tests, elle méritait d'être acceptée en formation, point barre!

Et humainement parlant ?

Je ne connais pas cette candidate, mais très facilement je peux me mettre à sa place, vivre sa déception....Saura t elle jamais que ses tests furent réussis mais que c'est en fait son âge qui a joué en sa défaveur ?    

Si oui, bonjour les dégâts!

Si non, elle se dira que son niveau est nul!

Pas bon pour le moral et quelle injustice!

Où sont passés  le discernement,

l'intégrité,

la volonté sincère et véritable d'aider et d'accompagner à l'insertion professionnelle selon des critères objectifs et dans la légalité morale ?    

Comme c'est facile de faire dire tout et n'importe quoi aux tests....après coup!   

Ceci me révolte suffisamment pour que je ressente le besoin de partager sur mon blog, c'est vous dire........    

A quand un observateur INDEPENDANT obligatoirement présent durant la sélection et délibération, tel un arbitre/ rappel à l'ordre (loi)      

La raison invoquée par les 2 formatrices, est la suivante :

Un groupe de jeunes avec des vieux = conflit générationnel assuré !

et alors ?

Trouvons des solutions autres que l'élimination des plus âgés

Que je sache, on n'est pas encore à la retraite à 52 ans.

Le mérite c'est notre travail et notre volonté, bon sang, au diable notre date de naissance.    

Voilà, souhaitant qu'aucun d'entre vous n'en soit jamais victime....

La discrimination fondée sur l'âge constitue un délit pénal

L’article 225-1 du Code pénal est ainsi libellé : « Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques à raison de leur origine, de leur sexe, de leur situation de famille, de leur grossesse, de leur apparence physique, de leur patronyme, de leur état de santé, de leur handicap, de leurs caractéristiques génétiques, de leurs mœurs, de leur orientation sexuelle, de leur âge, de leurs opinions politiques, de leurs activités syndicales, de leur appartenance ou de leur non appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ».              

Sites à consulter :

HALDE

Union Européenne Direction générale de l’emploi, des affaires sociales et de l’égalité des chances

 

        

      En Vente sur le Web Editions   

 

 

 

Retour à l'accueil