Il est d'actualité de parler d'Aide Psychologique. Suite à des évènements dramatiques, des cellules psychologiques ont vu le jour.
Pourtant, la formation d'essence pour l'AIDE Médico Psychologique n'est plus. Paradoxe, ou conséquence ?
Plus que jamais, elle est nécessaire face à la détresse humaine que je ne vais pas énumérer ici, tant les domaines sont nombreux et les causes multiples. Humains avec l'esprit blessé, torturé, malade de naissance...

Je m'étonne toujours lorsque je constate que nous continuons à séparer  les maladies dites véritables, puisque confirmées par des examens techniques divers...Et les maladies dites imaginaires car les examens et autres bilans sanguins ne montrent rien.

Le patient, lui,  continue de répéter qu'il va mal, et énumére les symptômes qu'il ressent, mais rien n'y fait, peu sont disposés à  l'entendre en l'absence de signes cliniques quantifiables ?

Séparer le psychisme du physique, me semble une aberration tant il m'a été donné de constater combien l'un alimente l'autre et vise et versa. Et je ne fais pas uniquement allusion au domaine médical, tant ailleurs les 'symptômes' sont les mêmes. La terre est encore habitée par des humains, alors la guérison, ce n'est pas pour tout de suite.

Lorsque le physique est touché, le psychisme suit...et l'inverse est vrai également.
Il n'y a qu'à voir les conséquences d'une disparition définitive / Choc émotionnel qui à la suite d'un décès, déclenche la maladie physique parfois subite, fulgurante, et mortelle. Il n'y a pas de placebo qui tienne, seule, une Aide Psychologique rapprochée peut aider, peut sauver, peut guérir, fait du bien. ACCOMPAGNE dignement l'être dans le sens holistique du terme.

En réalité, lorsque le psychisme devient envahisseur  = Maladie psychiatrique = Direction le cabinet d'un Psychiatre. Comme chacun sait, il est un Médecin spécialisé dans les maladies mentales, et en tant que médecin, il peut prescrire des médicaments sur ordonnance.

Ce qui n'est point le cas pour le Psychologue, car bien qu'il étudie et analyse la vie mentale d'une personne qui ne va pas bien mentalement.;  n'est pas médecin et donc, ne prescrit pas de médocs. Quant au Psychothérapeute, certains se spécialisent dans un domaine particulier ; La   profession est aujourd'hui encadrée. Les 'anciens' psychothérapeutes ont pu 'valider' leurs acquis et devenir psychologues. Si le métier vous tente, vous pouvez vous renseigner auprès de la Fédération Française de psychothérapie et Psychanalyse.

Au fond, la disparition de la formation de l'AMP, n'est que prétexte économique, et 'pressions lobbystes' identifiées depuis le commencement.

Le principe financier, qui consiste à 'compresser' la base de la pyramide, ne peut être louable. Ne peut être une fin en soi même si cela peut par contre être une fin de SOI.

Évolution ? Certainement pas, juste une des nombreuses pratiques inavouables d'un monde certes, en pleine mutation, mais dont les symptômes pathologiques sont restés très archaïques.

Nôtre société est à l'image de notre être intérieur. Les femmes évoluent mais leurs rêves ne changent pas et sont toujours d'une puérilité désarmante. Les hommes évoluent mais leurs pulsions ne changent pas d'un iota. Il suffit de regarder les vitrines de nos cités, villes, feuilleter nos revues, surfer sur la toile...

Autrement dit, nous pouvons changer 'de façade' autant de fois que l'on veut,  si l'intériorité est vide de sens et d'essence respectueusement humaine...maigres seront les retombées escomptées et  vide de sens resteront  les décrets humains. L'intention véritable n'étant point.

Sous couvert évolutif, bien des pratiques n'ont aucune substance, tant il est haut le sommet de la pyramide. De là haut le regard de l'homme se prend pour celui du Créateur...Et d'en bas, l'œil aveuglé par la hauteur pyramidale, s'enivre à se transformer en déchet. C'est à dire  élément -produit devenu pollueur-polluant qu'il faut éliminer.

Pourtant, quel paradis est notre planète, quel bonheur de sentir la vie couler dans notre corps, qu'il est merveilleux de se sentir proprement...HUMAIN.

Essayez, promis, ca vaut le coup...Autrement !


 

Retour à l'accueil